Cardiologie : Comprendre, prévenir et traiter les affections cardiovasculaires

La cardiologie se consacre à l’étude du système cardiovasculaire, englobant le cœur et les vaisseaux sanguins tels que les artères et les veines. Son champ d’expertise englobe la prévention et le traitement des anomalies ainsi que des maladies affectant ce système, tel que l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, les troubles du rythme cardiaque, l’angine de poitrine et l’athérosclérose. En situation d’urgence, le cardiologue peut être amené à intervenir rapidement, notamment en cas d’infarctus du myocarde.

À quel moment faut-il prendre rendez-vous avec un cardiologue ?

Sauf en situation d’urgence, la responsabilité d’orienter un patient vers un cardiologue revient au médecin traitant. Cela se fait s’il estime que cette démarche est nécessaire. En cardiologie, l’accent est particulièrement mis sur la prévention, surtout pour les individus présentant des facteurs de risque tels que :

  • Le diabète
  • Le surpoids
  • L’hypertension
  • L’hypercholestérolémie
  • Le tabagisme

Actuellement, les maladies cardiovasculaires demeurent la principale cause de décès chez les femmes en France. Elles surpassent même les décès liés aux tumeurs. Effectuez une visite sur ce site web pour en savoir plus sur la cardiologie.

En quoi consiste le travail du cardiologue ?

Le médecin cardiologue interroge le patient concernant ses habitudes de vie, ses antécédents médicaux et familiaux. En parallèle, il effectue une auscultation cardiaque et pulmonaire, ainsi qu’une mesure de la tension artérielle.

L’intensité de l’examen est proportionnelle au nombre de facteurs de risque présents. Le praticien peut réaliser un électrocardiogramme pour évaluer le rythme cardiaque et identifier d’éventuelles anomalies. En cas de besoin, un test d’effort peut également être effectué. 

En cas de nécessité, des examens complémentaires tels qu’une échographie cardiaque et vasculaire peuvent être préconisés. De même, une coronarographie, une scintigraphie ou une IRM peuvent être envisagées.

Quel est le déroulement du traitement cardiologique ?

La gestion des problèmes cardiovasculaires débute généralement par des modifications du mode de vie, incluant des ajustements alimentaires, une augmentation de l’activité physique et la réduction du stress. Sur le plan médical, les options de prise en charge incluent des traitements médicamenteux et des interventions chirurgicales.

La cardiologie interventionnelle, en pleine expansion, représente une forme spécifique de chirurgie. Que ce soit en situation d’urgence ou non, cette discipline permet de traiter diverses affections telles que les pathologies coronaires, les troubles valvulaires et les malformations, en utilisant des instruments chirurgicaux miniaturisés introduits à l’intérieur des artères ou des veines. En cas d’urgence, le patient peut être dirigé vers le service de soins intensifs cardiologiques.

La rythmologie, sous-spécialité de la cardiologie, prend en charge les anomalies du rythme cardiaque. Les techniques incluent l’implantation de stimulateurs et de défibrillateurs cardiaques. Les stimulateurs évitent un ralentissement excessif du cœur, tandis que les défibrillateurs traitent les rythmes cardiaques rapides mettant en danger la vie du patient. 

Une autre approche de la rythmologie est l’ablation par radiofréquence des troubles du rythme rapide. Elle implique l’exploration de l’activité électrique du cœur avec des cathéters pour localiser le tissu cardiaque responsable des anomalies. Cette exploration est suivie par l’application d’un courant électrique de radiofréquence visant à rétablir le rythme normal.